Connect with us

Le danger des écrans pour les tout-petits

danger des écrans chez les enfants
Famille

Le danger des écrans pour les tout-petits

Smartphones, tablettes, télévisions, ordinateurs autant de sollicitation pour l’univers des tout-petits. Ces supports visuels sont présents dans la quasi-totalité des foyers français, ils font partie de notre quotidien, mais ne sont pas sans conséquence pour le développement de nos enfants. Pourquoi ne faut-il pas exposer les enfants de moins de 3 ans aux écrans ?

Un constat très inquiétant

Le constat des professionnels de la petite enfance est très inquiétant. Le temps de contact entre les tout-petits et les écrans ne cessent d’augmenter et il débute de plus en plus tôt. L’écran est parfois présent de façon indirecte, quand les parents regardent la télévision, l’enfant assis par terre joue et par moment peut être amené à regarder l’écran. Ou alors, l’écran devient une véritable baby-sitter portable pour enfant, quand celui-ci trop agité devient ingérable, les parents proposent le smartphone pour captiver complètement l’attention du tout-petit. Cette exposition aux écrans de plus en plus massive a certaines conséquences sur la santé de nos enfants. Certains psychologues relatent les conséquences des écrans sur le développement cognitif et le comportement de leurs patients.

Des troubles du comportement

Un enfant peut s’épanouir et acquérir ses connaissances, sans la présence d’outils technologiques avec des écrans. Il peut développer ses différents sens, la vue, le toucher, l’odorat, l’ouïe et le goût en manipulent n’importe quel objet du quotidien. Or, en observant l’écran de télévision ou en jouant avec une tablette le développement est altéré. Les écrans proposent donc une stimulation pas si intéressante, du point de vue du développement. Autre point important pour l’évolution de l’enfant, ce sont les interactions qu’il peut avoir avec les autres quand ils jouent normalement. Les chercheurs confirment qu’une surexposition de l’enfant aux écrans de télévision « peut entraîner chez les bébés des troubles du développement, tels que la passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans ».

Une stimulation naturelle des tout-petits

Les parents sont les meilleurs stimulateurs de l’intelligence du tout-petit, en lui parlant en le regardant pour l’aider à acquérir la parole. Lorsque l’on communique avec un tout petit, on accorde notre discours, les intonations de notre voix change, notre posture et notre regard s’adapte en fonction des réactions de l’enfant. Cette stimulation naturelle est impossible avec un écran. Il faut également prendre en compte le fait que la surexposition des écrans chez les tout-petits nuit aux bienfaits de l’ennui. Car un jeune enfant n’a pas besoin d’être sollicité tout le temps, il a également besoin de s’ennuyer, pour faire travailler sa créativité.

Continue Reading
Haut