Connect with us

Comment débarrasser une maison après un décès ?

vider une maison après un décès
Famille

Comment débarrasser une maison après un décès ?

Débarrasser une maison après le décès d’un être cher est une opération délicate. Plusieurs démarches administratives doivent être menées pour évacuer les lieux. La tâche devient d’autant plus difficile dans le cas d’une location. Si vous faites partie de la famille, vous devez impérativement déclarer le décès à la mairie et peut-être entamer les démarches nécessaires pour vider la maison et la rendre à son propriétaire.

Lire également : Fête d’anniversaire : quelles animations organiser pour les amis de votre enfant ?

Voilà une situation plutôt complexe surtout que la perte d’un proche s’accompagne d’un poids émotionnel qui peut ralentir le processus du vidage. Focus sur les démarches à entreprendre et sur les pistes à exploiter pour dépasser les contraintes.

L’approche légale et opérationnelle pour débarrasser une maison après le décès d’un être cher

Les formalités nécessaires pour débarrasser une maison suite à la perte d’un proche dépendent du patrimoine du défunt. La loi impose différentes démarches à entreprendre concernant les éléments de mobilier et les effets personnels.

A voir aussi : Expliquer la mort aux enfants 

Si la personne décédée possède des biens immobiliers, le recours à un notaire est une étape incontournable. Autrement, l’intervention de ce représentant légal est facultative voire inutile pour réaliser les procédures de succession.

La famille du défunt a toutefois des obligations quant au débarras de la maison qui peuvent être classées en 3 catégories distinctes :

1- Location individuelle : Si le défunt occupait seul ce logement loué, la famille peut soit conserver la maison soit résilier le bail. Cette situation est encadrée par le texte de loi du 6 juillet 1989. Pour la résiliation du bail, il faudra avertir le propriétaire et lui fournir un acte de décès grâce auquel le contrat de location prend automatiquement fin. Dans ce cas, il est impératif d’évacuer les lieux dans les délais convenus et solder le reliquat des loyers restants.

2- Location partagée : Si le conjoint de la personne décédée souhaite continuer à vivre dans cette maison, il pourra le faire même si son nom n’est pas indiqué dans le contrat de location.

3- Location meublée : Conformément à l’article 1742 du code civil, ce type de location n’obéit pas à une législation spécifique si aucune clause du bail ne le signale. Dans ce cas, le logement revient automatiquement à la famille du défunt. Si celle-ci, pour une raison ou pour une autre, souhaite rendre la maison au propriétaire, elle conserve le droit de le faire à condition de laisser courir un délai de préavis d’un mois. Pendant cette période, les proches de la personne décédée sont dans l’obligation de débarrasser la maison.

Les donations et les déchetteries : les solutions les plus rapides pour vider une maison

Une fois que vous aurez vérifié les obligations légales auxquelles vous devez vous assujettir, vous pouvez commencer à réfléchir aux solutions possibles pour vider la maison. Commencez alors par faire un tri dans les effets personnels du défunt. Cette étape ne manque pas de contraintes, mais doit être menée le plus tôt possible. Séparez les objets de valeur matérielle de ceux qui ont une valeur purement émotionnelle. Ces derniers, vous pouvez les garder et les distribuer aux autres membres de la famille qui souhaitent conserver un souvenir de la personne décédée. Les autres, vous avez la possibilité de les donner, les jeter ou les vendre.

Dans un premier temps, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour évaluer les objets et éléments de mobilier. Il peut être question d’un commissaire-priseur, d’un notaire ou d’un brocanteur qui sauront vous donner le prix approximatif auquel vous devez vous attendre si vous souhaitez les vendre.

Les objets qui n’ont pas de véritable valeur matérielle doivent, à leur tour, être divisés en 2 groupes. Envoyez les vêtements usés à une déchetterie puisque personne ne peut désormais les porter. Les pièces en bon état peuvent être confiées à des associations caritatives. Ce geste s’accompagne toujours d’un sentiment de satisfaction indicible. L’idée que les effets personnels de cette personne si chère à votre cœur puissent redonner le sourire à une tierce personne suscitera un bonheur dont vous avez surement besoin surtout dans cette période difficile !

Vendre le contenu de la maison ou faire appel à une entreprise de débarras ?

  • Vendre les affaires du défunt à un brocanteur ou un antiquaire qui se déplacera chez vous pour les évaluer, les transporter et les vendre au meilleur prix dans son magasin.
  • Participer à une vente aux enchères
  • Utiliser les sites de vente en ligne
  • Recourir aux petites annonces dans les journaux locaux et les magazines
  • Faire appel à un vide-maison après avoir constitué un dossier que vous devez envoyer à la mairie.
  • Faire appel à une entreprise de débarras en demandant un service complet incluant le nettoyage de la maison une fois qu’elle sera complètement vide. C’est notamment nécessaire quand le logement est dans un état d’encombrement ou d’incurie avancé.

Continue Reading
Haut