Connect with us

Devenir moniteur d’auto-école : quelle formation suivre ?

devenir-moniteur-auto-ecole
Travail

Devenir moniteur d’auto-école : quelle formation suivre ?

Le moniteur d’auto-école est un professionnel qui assure la formation des étudiants dans les auto-écoles. Le moniteur dispense la formation théorique et la formation pratique. Il peut former les étudiants qui souhaitent décrocher l’autorisation pour conduire des cyclos, motos, autos… Le moniteur doit également jouer le rôle d’éducateur et aider les élèves à passer l’examen de permis de conduire.

Compétences requises pour devenir moniteur

Les personnes qui souhaitent devenir moniteurs d’auto-école devront posséder quelques qualités afin d’évoluer dans le métier. Le futur moniteur doit d’abord être doté d’une bonne résistance physique et nerveuse. Il également doit éprouver beaucoup de patience vis-à-vis de ses étudiants lors de l’apprentissage.

Le moniteur doit posséder un tempérament calme pour ne pas décourager ses élèves à apprendre. En tant qu’enseignant, il doit être un bon pédagogue pour partager ses connaissances en matière de code de la route. Sachant que, le plus important pour le moniteur est d’apprendre aux élèves la sécurité routière et la façon de conduire.

Le moniteur doit être un bon psychologue pour traiter individuellement les lacunes de chaque élève. Exemple, dans le cadre d’une conduite accompagnée. Dernièrement, les nouvelles technologies sont étroitement liées aux auto-écoles. En effet, il est devenu possible de suivre des cours théoriques à domicile. Le moniteur doit alors s’adapter aux nouvelles tendances et maîtriser les nouvelles technologies.

Formation pour devenir moniteur

Pour devenir moniteur ou monitrice d’auto-école, il est nécessaire de décrocher un titre professionnel d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière. La formation pour devenir ECSR dure 2 ans après le bac. Le diplôme confère à un moniteur le niveau d’études bac+2. Cependant, tous les candidats à la formation doivent disposer du permis B.

La formation dispensée auprès d’un institut spécialisé permettra aux élèves moniteurs de concevoir et d’animer les séances de formation en conduite et Code de la route. La formation aidera également les apprentis à en savoir plus sur le métier de moniteur d’auto-école. Les apprentis moniteurs seront aussi formés aux techniques d’apprentissage à la conduire de véhicules légers.

À la fin de la formation, les élèves moniteurs seront capables d’évaluer les progrès des futurs conducteurs et apprendront à résoudre leurs difficultés individuelles.

Vous pouvez aussi devenir moniteur en possédant le brevet des collèges ou passer un examen. Cependant, il est obligatoire de disposer d’un permis B valide depuis au moins 2 ans. Une fois les conditions remplies, vous devriez obtenir le brevet pour l’exercice de la profession d’enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière ou BEPECASER.

Étant donné que le métier est tourné vers l’enseignement, il faudrait obtenir une autorisation administrative d’enseigner délivrée par le préfet.

Que se passe-t-il après l’obtention du diplôme ?

Une fois le titre professionnel ECSR obtenu, le titulaire peut continuer leurs parcours en visant le certificat complémentaire de spécialisation ou CCS. Ce dernier propose au titulaire de ECSR de suivre deux types de formation.

Le titulaire peut suivre une formation pour devenir animateur des actions de formation à la conduite en sécurité des véhicules à 2 roues. Il s’agit d’une formation complémentaire qui permet de devenir moniteur ou monitrice deux roues.

Le titulaire d’un ECSR peut aussi continuer par une formation complémentaire pour devenir moniteur ou monitrice poids lourd.

Pour les moniteurs ou monitrices qui ont choisi l’option du BEPECASER disposant d’une autorisation d’enseigner provenant du préfet. Ils peuvent également continuer la spécialisation en deux roues ou en poids lourds.

Quelles sont les perspectives d’évolution pour un moniteur ?

Avec de l’expérience professionnelle et un agrément préfectoral, les moniteurs peuvent prendre en charge l’exploitation d’une auto-école.

Le moniteur ou monitrice peut aussi mener des actions de prévention et de conseil auprès des entreprises ou au niveau scolaire. Toutefois, le moniteur doit encore passer le brevet d’aptitude à la formation des moniteurs d’enseignement de conduite des véhicules terrestres moteurs ou BAFM. Ce dernier permettra d’accéder à un poste d’inspecteur des permis de conduire.

Continue Reading
Haut