Connect with us

À quoi reconnaître un enfant anxieux ?

Psychologie

À quoi reconnaître un enfant anxieux ?

L'anxiété qui était autrefois très fréquente chez les personnes âgées se manifeste malheureusement chez les plus petits. Même si la manifestation de l'anxiété chez l'enfant est normale devant un changement d'environnement ou un inconnu, il est important pour les parents de le prévenir. Dans la suite de la rédaction, on abordera les signes qui montrent qu'un enfant est anxieux, ensuite on donnera quelques causes et des solutions pour y lutter.

A découvrir également : 5 coffrets cadeaux pour combler votre âme sœur

Comment reconnaitre un enfant anxieux ?

Plusieurs signes peuvent montrer qu'un enfant souffre de l'anxiété. Ainsi, voici les signes les plus fréquents chez l'enfant anxieux.

A voir aussi : Quand la thérapie aggrave les choses

Les réactions excessives

Pour les reconnaitre, le parent doit prêter une attention particulière à certaines habitudes de l'enfant. Le parent peut ainsi remarquer les pleurs intenses, le refus de l'enfant d'obéir ou les crises d'excès qu'il fait. Ces réactions emmènent souvent l'enfant à éviter certaines situations.

Parmi celles-ci, on peut citer le refus d'aller à l'école ou à la garderie. Cela peut aussi conduire l'enfant à éviter de jouer avec les autres enfants de son âge. En plus, tout changement brusque de comportement chez l'enfant peut être signe d'anxiété. En réalité, si l'enfant devient subitement agité, triste ou irritable, il souffre d'anxiété.

Les problèmes de sommeil

Outre le signe des réactions excessives, les problèmes de sommeil sont un signe d'un enfant anxieux. En effet, l'enfant éprouve des difficultés à bien dormir comme les autres enfants de son âge. Pour amplifier le souci des sommeils chez l'enfant, certains d'entre eux vont jusqu'à refuser catégoriquement d'aller au lit. Par ailleurs, d'autres enfants souffrant de l'anxiété expriment la crainte de dormir seul, de peur de faire des cauchemars.

Autres signes d'anxiété

Le malaise physique est également un signe d'anxiété chez un enfant. En réalité, il souffre fréquemment de maux de ventre, maux de tête, maux de cœur. Il peut également manifester une respiration plus rapide. L'enfant anxieux se reconnaît aussi par une envie excessive et constante d'être rassuré par ses parents. En compagnie de ses géniteurs, ce dernier se sent plus protégé et confiant.

On a aussi certains cas d'isolement vécus par les enfants anxieux. Vous constaterez parfois que ces derniers se replient sur eux-mêmes. Généralement, ses types d'enfants sont plus anxieux que d'autres. En réalité, ils détestent se mêler aux autres enfants pour jouer par exemple. En plus de ces signes de reconnaissance d'un enfant anxieux, on peut citer la perte ou le manque de l'appétit et la difficulté pour l'enfant à se faire des amis.

Quelques causes de l'anxiété chez les enfants

L'anxiété chez l'enfant est due à plusieurs raisons. En voici les plus connues.

 

La cause génétique : un parent anxieux a beaucoup de chance de transmettre son anxiété à son enfant. Aussi, il est possible pour le parent souffrant d'anxiété de le transmettre à son enfant à travers son attitude. C'est le cas d'un parent toujours nerveux, inquiet, triste. La séparation de l'enfant d'avec son parent. OUI ! C'est triste de le dire, mais un bébé séparé de ses géniteurs peut manifester des signes d'anxiété. Les peurs déraisonnables ou irrationnelles. Il s'agit de la peur des monstres, du noir ou de père Noël. Le trouble de sommeil et la mauvaise alimentation sont capables de rendre un enfant anxieux. La surprotection de l'enfant. Bon nombre de parents pensent que surprotéger un enfant à un intérêt majeur dans son éducation. Bien au contraire, la surprotection de l'enfant diminue sa confiance en lui. Ainsi, il peut devenir anxieux à l'avenir.

Les solutions pour lutter contre l'anxiété chez les tout-petits

Les solutions pour prévenir ou réduire l'anxiété chez l'enfant sont entre autres, l'aide qu'il faut apporter à votre enfant en lui apprenant à mettre des mots doux sur ces émotions et à développer son estime en soi. Vous devez le féliciter lorsqu'il arrive à surmonter ses peurs et en cas de doute, vous pouvez lui faire un rappel des peurs qu'il avait déjà réussies à surmonter par le passé. En tant que parent, vous devez apprendre à respecter son rythme d'apprentissage et de rétention de certaines notions. Il est important d'apporter votre soutien à votre enfant lorsque celui-ci se trouve dans des situations pouvant lui causer de l'anxiété. Enfin, en cas de difficulté, chercher à traiter progressivement les situations difficiles au cas par cas, tout en avançant avec lui et selon son rythme.

Pour terminer, le parent doit aider l'enfant à se préparer à affronter les nouvelles situations. Pour ce faire, il peut utiliser des jeux ou des histoires pour le rassurer.

Continue Reading
Haut